Offre d’emploi | Deux (2) pilotes de drones (UAV) pour la saison 2018

Offre d’emploi – saison 2018

Light Trap – Production Multimédia est à la recherche de:

Deux (2) pilotes d’UAV

sur appel

– temps partiel

Rénumération compétitive et allocation pour déplacement. Dans un cas d’un tournage de plusieurs jours, la logistique et les repas sont pris en charge par l’entreprise.


Description de tâches

Générale :

Le pilote est responsable de l’utilisation et de la sécurité de l’aéronef pendant l’opération. Il est appuyé par d’autres membres de l’équipage qui ont été affectés à des fonctions essentielles à l’utilisation de l’UAV. Les membres de l’équipage participant à l’utilisation d’un système UAV doivent, durant le vol, obéir aux instructions du pilote. Le pilote doit être duement formé et qualifiés afin de garantir une intégration sécuritaire des UAV dans l’espace aérien. Une évaluation au cas par cas sera faite pour chaque candidat.

Responsabilités relatives à la sécurité:

Le pilote est responsable d’informer le directeur des opérations de tout risque potentiel qui pourrait compromettre la sécurité des opérations. Le pilote applique son droit de vetto sur les opérations définis par le directeur des opérations si ce dernier juge qu’il ne peux satisfaire les exigences de sécurités.

Préopérationnel

  • Être familier avec l’appareil utilisé durant les opérations
    (DJI Inspire II ou PH4)
  • Être familier avec les obstacles, les risques potentiels, les espaces aériens adjacents et de la zone de vol des opérations.
  • Être en bonne condition physique et avoir eu suffisamment de repos pour exécuter les opérations. Ne pas consommer d’alcool et/ou autres substances pouvant réduire les facultés du pilote 24h avant les opérations.

Prévol

  • Valider que les conditions météo respectent les paramètres prévus par l’opération.
  • S’assurer que les listes de vérification du UAV et de la télémétrie ont été remplies avant chaque envol.
  • Évaluer les risques potentiels des manœuvres demandées par le directeur des opérations et appliquer son droit de veto s’il juge ne pas pouvoir satisfaire les exigences de sécurités.
  • Confirmer avec l’observateur au sol que les zones de décollages et d’atterrissage sont dégagées.
  • Diffuser aux aéronefs à proximité de la zone de vol le commencement et l’achèvement de l’opération de vol si nécessaire.
  • Annoncer le début/fin du vol avant la phase de décollage et la phase d’atterrissage aux membres de l’équipage et spectateurs.

En vol

  • Opérer l’UAV en gardant constamment l’appareil en VLOS (Visual line of sight) durant toute la durée des opérations et s’assurer de respecter les balises définies et approuvées par le COAS.
  • Opérer l’UAV sans jamais compromettre la sécurité de l’équipage et des spectateurs.
  • Communique avec le personnel au sol et annule tout vol / manoeuvre qui compromet la sécurité des opérations.
  • À l’aide du personnel au sol, il surveille l’espace aérien de l’opération de et les communications radio concernant le trafic des espaces aériens adjacents aux opérations.
  • Respecter les politiques de sécurités de l’entreprise
  • Respecter les politiques de la protection de la vie privée de l’entreprise

Aprèsvol

  • S’assurer que le courant est déconnecter du UAV dès qu’une session de vol est terminée.
  • Inspecter le UAV de manière à identifier les composantes endommagées et les anomalies qui seraient survenues durant la session de vol.
  • Informer le directeur des opérations lorsque les opérations sont terminées et que la zone d’atterrissage est sécuritaire et dégager.
  • Rapporter tout accident / incident au directeur des opérations
  • Émettre des recommandations pour améliorer la sécurité des opérations

Maintenances

  • Donner un compte rendu aux personnels de maintenance et au directeur des opérations concernant les comportements en vol du UAV, des modifications apportées au système et/ou toute autre information jugée pertinente à transmettre.

Critères de qualification :

  • Âge – au moins 18 ans.
  • État de santé – le pilote doit être considéré comme admissible à l’obtention d’une déclaration médicale ou d’un certificat médical de catégorie 4. Le fait d’avoir passé un examen médical courant pour la délivrance d’une licence ou d’un permis de pilote pourrait suffire.
  • Une connaissance des éléments suivants : avoir réussi une formation théorique au sol fondée sur la publication TP1526F – Exigences recommandées en matière de connaissances pour les pilotes de petits véhicules aériens non habités limités aux opérations en visibilité directe, qui comprend les sujets suivants :
    • droit aérien et procédures pertinentes au permis
    • instruments de vol
    • navigation
    • météorologie
    • facteurs humains
    • mécanique du vol avoir obtenu la note de passage à un examen écrit administré par une organisation de formation.
  • Expérience – le pilote d’UAV doit avoir acquis aux commandes d’un UAV :
    • une formation pratique;
    • suffisamment d’expérience pour établir la compétence (carnet de route).
  • Compétences – le pilote doit prouver qu’il est en mesure d’exécuter des manœuvres normales et d’urgence propres aux petits UAV utilisés dans le cadre du programme de formation, avec un niveau de compétence approprié au pilotage d’un petit UAV exploité uniquement en VLOS.
  • Reconnaissance des compétences – l’expérience antérieure d’un pilote d’UAV peut être reconnue, selon les lignes directrices suivantes :
    • Licence civile canadienne :
      • Tout pilote d’UAV possédant au moins une licence de pilote privé est considéré comme ayant satisfait aux exigences relatives aux connaissances prévues à l’alinéa c).
  • Tout pilote des Forces canadiennes, à la retraite ou non, qui a ses ailes de pilote d’avion ou qui a réussi le cours de formation élémentaire au pilotage d’environ 120 heures est considéré comme ayant satisfait aux exigences relatives aux connaissances prévues à l’alinéa c).
  • Tout pilote des Forces canadiennes, à la retraite ou non, qui possède une qualification à jour pour piloter un petit UAV (ou un équivalent) est considéré comme ayant satisfait aux exigences relatives aux connaissances, à l’expérience et aux compétences prévues aux alinéas c), d) et e).
  • Maintien de la compétence – Le pilote d’UAV maintient ses compétences pour tous les systèmes UAV pour lesquels ils ont obtenu une approbation d’exploitation.
  • Radiotéléphonie – un certificat restreint de radiotéléphonie (aéronautique) est exigé pour communiquer sur les radiofréquences protégées de l’aviation.
  • Compétences linguistiques – Le pilote doit être en mesure de satisfaire aux exigences de compétences linguistiques des paragraphes 401.06(1) et 421.06(4) du RAC.
COMMUNIQUER AVEC NOUS
2018-10-03T02:45:57+00:00décembre 13th, 2017|