Qu’est-ce qu’un storyboard (scénarimage) ?

Qu’est-ce qu’un storyboard (scénarimage)?

Un storyboard (scénarimage), c’est un outil de production essentiel qui déterminera comment le tournage de la vidéo se déroule plan par plan. C’est l’équivalent d’une bande dessinée du projet.

Template storyboard

Chaque carré représente un plan. Il montre qui ou quoi fait parti de la scène, ce qui est dit, et tout texte qui apparaît à l’écran. Au fur et à mesure que vous lisez un storyboard, nous devrions pouvoir imaginer la vidéo dans notre tête.

Pourquoi créer un storyboard?

Un bon storyboard a deux fonctions principales: la planification et la communication.

Planification

Lorsque l’ont scénarise une vidéo, nous créons du même coup un plan de production. Il peu être tentant de simplement prendre la caméra vidéo et de commencer à enregistrer, mais sans carte routière, le risque de perdre du temps, de l’argent et de l’énergie augmente rapidement.

Un storyboard (scnénarimage) vous oblige à visualiser les prises de vue dont vous aurez besoin, l’ordre dans lequel elles apparaîtront et la manière dont les images interagiront avec le script. Il est beaucoup plus facile de planifier les détails pendant la pré-production que sur place. (ou pire, après que tout a été tourné!).

Planification du tournage avec un scénarimage (storyboard)

La communication

Le défi pour les productions vidéos en équipe est essentiellement la communication. Avec un scnéarimage, nous pouvons montrer aux prenneurs de décisions et à l’équipe de production exactement ce que le réalisateur à en tête.

Le storyboard évoluera au fur et à mesure que les membres de l’équipe offriront leurs commentaires. C’est ainsi que le travail d’équipe est mit à profit.

D’ailleur, c’est l’outil essentiel pour s’assurer que toutes les personnes impliquées lors des tournages suivent une ligne directrice.

Coups (shot) et coupures (cut)

Après les caméras et les objectifs, chaque réalisateur dispose de deux outils essentiels: des plans et des coupes. Ces deux outils sont beaucoup, beaucoup plus importants que tout l’équipement disponible.

Un tir (shot) est un clip vidéo. Il a un début et une fin, mais peut être de n’importe quelle durée (tant qu’il n’est pas coupé) et peu contenir tout ce que nous désirons. Le choix des plans est l’outil expressif fondamental de la narration vidéo, et il existe de nombreux types de prises de vues. La façon dont nous réaliserons vos prises de vue aura un impact sur la facon dont votre auditoire interprétera le message.

Une coupe (cut) est la fin d’un tir (shot). Les coupes sont l’outil narratif essentiel. La façon dont une coupe se termine, puis comment la prochain commence, est principalement la manière dont la vidéo raconte son histoire. De bonnes coupures créent de la continuité et de la cohésion, et gardent l’auditoire engagé.

Comment faire un storyboard

Un storyboard ne doit pas être une œuvre d’art élaborée. Loin de la. Il est important de s’assurer que le synopsis répond aux objectifs de communication du projet.

Consulter notre article: Le synopsis pour la vidéo promotionnelle, est-ce necessaire?

Créer un storyboard:

Étape 1: Création d’un modèle de scénarimage

Une série de rectangles, comme si nous étions en train de créer une bande dessinée. Le modèle est un document qui vous sera remis à l’image de votre entreprise et résume l’ensemble du projet à travers le synopsis.

Vous pouvez télécharger l’un de nos modèles de storyboard gratuits et mettre sur papier vos idées dès maintenant:

Modèle de storyboard

Étape 2: Ajout du script

Sous chaque rectangle, ajouter la ligne de script ou de dialogue qui correspond à cette scène.

Étape 3: Esquis de l’histoire

Il ne faut pas s’inquiéter si nous ne sommes pas des artistes peintres – de simples figures font l’affaire. Le mouvement est indiqué avec une flèche.

Creation de storyboard

Étape 4: Ajouter des notes

Enfin, il faut ajouter des notes sur chaque scène. Nous pouvons inclure une description de l’action, des angles ou du mouvement de la caméra et de tous les effets spéciaux. Il ne pas oublier l’audio comme la musique ou les effets sonores.

Enfin, il ne faut pas être trop prudent avec les storyboards. C’est à dire qu’il faut prendre quelques risques et essayer de nouvelles idées. Dessiner rapidement si l’inspiration viens rapidement et la bonne approche. L’idée est de mettre nos images sur papiers et d’y revenir par la suite afin de regarder l’ensemble et valider que les objectifs de communications sont atteintes.

Quelques conseils de storyboard:

  • Utilisez des rectangles ayant le même format d’image que la vidéo, 16: 9.
  • Numérotez chaque rectangle pour une référence facile dans les discussions.
  • Déterminer les types de prises standard utilisés dans la vidéo avant de commencer.
  • Planifier en 3D. Rendre les sujets / objets en arrière-plan plus petits, afin qu’ils apparaissent plus loin.
  • Découpez et recombinez vos storyboards pour jouer avec le séquençage et le récit.
2018-10-03T02:45:57+00:00mars 8th, 2018|